CHORAL

IMG_0260

As-tu entendu le choral de pierre fendre ?
Loin du tumulte des grandes villes,
Des salons et des théâtres,
Et de ces murs où il n’aurait de place.

C’est une mélodie étrange
Filigranée dans un suave tissu de brume,
Farouche comme l’ortie,
Brillante comme une fougère de glace.

S’immisçant derrière le chant des grillons
Sous un chemin bleu nuit d’étoiles frémissantes,
Peut être entendras-tu…

Laisse alors monter ce chant.
Ce chant qui dessine des yeux
Sur l’écorce d’un ancien silence.

 

Publicités