L’assemblée est en liesse, le verbe truculent…
Et toi, tu es là, en sentinelle d’un autre espace et d’un autre temps,
Sur l’épaule, ta veste, mais cela pourrait être aussi bien
une toge ou un sac de pèlerin…
Et le vin que tu verses est de saveur christique,
un peu plus sensible, un peu plus résigné,
du sport, l’ennui des bancs de touche,
Et des beaux-parleurs, une place à l’ombre…
Non, nous ne connaissons rien de nos proches,
chaque être anodin est un miracle qui s’ignore.
Tiens ton poste, on ne te demandera rien d’autre,
Ecoute le silence derrière la joute des conversations,
Observe la lune au dessus de la foule extatique,

Et se dire,
Tout cela n’est pas sérieux, non,
tout cela n’est pas sérieux…

img035