« Quelle vie ont-eu nos grands-parents entre l’absinthe et les grand’messes… » (Brel).
Il y eu ces jours où la journée se résumait à fabriquer du pain, ou à se résoudre à ce que notre propre existence ne changerait en rien le cours de l’histoire…
Que faire alors ? ne pas prétendre à être autre chose que ce que nous sommes. Il y aura du vin à tirer, des enfants à faire, du temps pour penser, être heureux ou accablé.
Aujourd’hui, peut-être n’aurions-nous rien à dire à ces gens…face à la parole abrupte, les visages de cuir et l’haleine animale nous resterions interdits, affairés à réussir notre destinée…
Eux, se sont arrêtés. Un pressoir fera l’affaire. ils ont trouvé fille et fils du ciel et de la terre au fond d’un godet, à quoi bon aller plus loin ?p1864-1931 René ROBIN 001