La sourde-muette, le militaire, les nobles, le marchand de vaches, ceux des hameaux…Tous sont conviés à la noce et, entre deux traités internationaux où les populations sont jouées au dé, on dansera d’une danse allègre…
La posture est longue devant le photographe et c’est pendant ce point d’orgue qu’un des personnages du rang du haut à jeté spontanément une main tendue au-delà du temps.
Une main prophétique, semblant porter les aspirations du groupe entier. Nous sommes tous encore ici, vivons, souffrons mais dansons, fiers de notre insolence face aux turpitudes du monde, nous tenons notre poste d’humain avec ferveur et passion…
Un siècle plus tard, deux personnes contemplent et s’amusent devant la photo, une douce intuition s’éprend d’eux…

(Pour A.D.)mariage 001