Oui, nous allons revivre tous ensemble dans le cycle
de quatre saisons,
quatre saisons dansant une ronde enfantine
et à nous, au centre, les bras tendus
avec ou sans bandeau sur les yeux,
à nous de choisir une impulsion nouvelle…
J’ai choisi cette photo car j’aime le regard des animaux
j’aime l’idée qu’il faut du temps pour s’approcher l’un, l’autre
s’accorder comme une présence,
approcher l’espace de l’autre,
et laisser du temps pour être accepté, reconnu…
Quelle est notre première intuition face à l’autre ?
avant même de réfléchir, quelle est la voix du cœur ?
le cœur fait d’une même essence
que le regard de l’animal…
34244013235_2dfe4b15d2_b